Un historique sur l’importation depuis un autre pays du CE.

Avec l’ouverture de l’espace Schengen en 1992, qui a permis la libre circulation des hommes et des marchandises, le commerce d’achat et revente de voitures originaires d’un autre pays Européen s’est aussi développé rapidement. Dans ces débuts, l’importation n’était cadrée nulle part en Europe. Certains Mandataires de la première heure n’ont simplement pas pu faire les choses dans les règles, faute d’information claire de la part des instances officielles. S’ajoute les malversations commises à cause du manque de cadrage et qui a fait que certains clients, à la recherche de faire «une affaire», se sont fait avoir.
Le résultat aujourd’hui est que nombreux sont les compatriotes Français qui sont encore un peu hésitants quand on aborde le sujet de l’importation. Ils ont (à juste titre) besoin de réponses. Heureusement avec le cadre qui s’est nettement amélioré ces dernières années, des vraies solutions sont offertes aux Français et leur permet de sécuriser ce process et ils peuvent, eux aussi, acheter une autre voiture au meilleur prix possible. Les systèmes informatiques Européennes désormais reliés (je pense surtout par rapport au paiement de la TVA dans un autre pays Européen) et les contrôles plus fréquents des entreprises.

Les Mandataires ont eu mauvaise publicité à l’époque des années 2000, peut-être aussi parce que les Garagistes des marques voyaient leurs ventes en baisse constante. Les Mandataires qui sont (encore) sur ce créneaux, peuvent être considérés comme valables et sérieux. Les nouveaux peuvent aussi bien être sérieux mais les clients doivent s’assurer d’un certain nombre de choses, le prestataire se doit (pour le prouver), avoir une totale transparence vis à vis du client de son fonctionnement.

Les Garagistes de la marques ont d’ailleurs pris conscience que le modèle de vente de l’époque devait être réinventé et l’ont fait!
Aussi les garages multi-marques ont vu le jour, qui aujourd’hui proposent des voitures à un prix plus intéressant qu’auparavant et ceci dans le but de mieux servir ceux qui préfèrent acheter leur prochaine voiture près de chez eux.
Souvent le mobile du client est que l’on pense avoir de meilleures garanties chez le concessionnaire local.
Également il y a des sites web internationaux permettant de voir en quelques clics le prix d’une voiture ailleurs en Europe. C’est très bien car le client peut mettre en concurrence différents prestataires depuis chez lui. Vive Internet !
INTERNED-CARS est là aussi pour vous afin de vous accompagner dans les démarches souvent complexes, truffées de détails importants, liées à l’importation de votre prochaine voiture.

La différence entre mandataire et conseil en importation ?

Un Mandataire est une personne morale [souvent en statut SARL] qui recherche via un mandat une voiture neuve ou d’occasion pour un client. Aussi il dispose d’un stock de véhicules et qu’il importe au nom de sa société afin de les proposer à ses clients. Un Mandataire fait toutes les démarches au nom du client.

Un conseil en importation est une personne physique avec un statut légal différent [Auto entrepreneur, EURL, Micro entreprise] inscrit auprès des instances gouvernementales Françaises. Il n’achète pas les véhicules pour ses clients. Avec très souvent des formules d’accompagnement différentes, le client peut choisir et ajuster le niveau de service souhaité selon son envie.

Comme un homme averti en vaut deux, lisez aussi l’article «Fraudes» sur les différents moyens incorrects afin de créer une différence de prix artificiellement et qui sont encore pratiqués par certains revendeurs en France et Navarre au détriment des Français qui une fois qu’il sera trop tard, payent le prix fort.

Laisser un commentaire