La Blockchain et le “Digital CarPass” annoncent la fin des compteurs truqués

Depuis 2015 plusieurs grands noms de l’industrie mondiale Futsji, Engie, IOTA (oui du Bitcoin) ainsi que les constructeurs automobile Volkswagen, Renault, BMW, Ford et GM (General Motors) se sont associés dans l’initiatif MOBI *.  

MOBI est une organisation mondiale qui fait de la recherche et déploiement de nouvelles techniques dans l’industrie automobile sur la base de la Blockchain en particulier. La Blockchain qui est pour l’un, LA technologie industrielle de demain, pour d’autres un casse-tête chinois.  

La Blockchain permet une communication Internet sécurisée “machine à machine” avec le protocole DAG. Les informations sont transmises avec ce protocole d’une façon non-circulaire (façon classique est circulaire) et qui bloque l’accès (et/ou modification) des datas depuis l’extérieur par un tiers personne. La basé de cette technologie se nomme “Tangle” et est inventé /développé par IOTA. Les informations sont transmises de façon unilatérale.  

Exemple : les informations récoltées et envoyées depuis la voiture => machine externe > enregistrement datas & analyse => informations analytiques renvoyées vers la voiture avec affichage sur tableau de bord digital des actions correctives (d’urgence ?) à faire par le conducteur. 

Ce schéma de communication est déjà largement utilisé dans le monde du crypto-monnaie, mais a encore beaucoup d’autres possibilité d’application en dehors de ce monde, selon IOTA. 

C’est au début de 2019 que Benjamin Sinram, le directeur Blockchain chez Volkswagen, a annoncé lors d’un meeting international de MOBI à Tel Aviv, que courant 2019, Volkswagen sortirait un modèle test équipé du “DigitalCarPass”. Ce pass est un moyen pour rester connecté en permanence. La technologie “Tangle” transmets quand nécessaire (ou demandé d’une façon cyclique) un très grand nombre d’informations en rapport à la voiture : modes de conduite, vitesse, consommation, usure des pièces … mais aussi la surveillance du nombre de kilomètres parcourus par la voiture depuis sa sortie. Puis que ces informations sont enregistrées via la Blockchain, ils sont transparents et dont insensible à la fraude.  

 Vous l’avez compris, le “Digital CarPass” ne trouve pas seulement son intérêt en rapport aux kilomètres parcourus, son spectre est bien plus large.  Les ingénieurs sont capables de lire des informations en temps réel.  Dans le cas d’un vol, la voiture est aussitôt géolocalisée. Un souci technique grave détecté sur le champ et une l’action corrective envoyé au conducteur instantanément. Au lieu de voir une lumière orange s’allumer sur le tableau de bord, l’ordinateur indique avec précision quel élément fait défaut. Les techniciens du garage n’ont plus besoin de brancher la valise afin de déceler l’origine, un gain temps est ici aussi un gain d’argent.  

Le “Digital CarPass” va également permettre de réorganiser la façon donc l’entretien des voitures sera fait, selon Benjamin Sinram. Le Blockchain va dire avec précision à quel moment une pièce doit être changé, selon les informations communiquées auparavant.  

Les exemples ne manquent pas pour démontrer les avantages qu’IOTA/Tangle/Blockchain peuvent apporter dans l’industrie automobile de nos jours.  

Si vous pensez que l’initiative MOBI pourrait être une valeur sûre sur le marché des crypto-monnaie, il existe la MIOTA et qui est au moment d’écrire à 0,28$ (0,25€) cent l’unité.  

* Mobility Open Blockchain Initiative 

Source de base modifié : Autoblog.nl